Qu’est-ce que le péché ?

Le péché est une transgression de la loi de Dieu, 1 Jean 3.4 (voir les dix commandements) et une rébellion contre Dieu, Deutéronome 9.7 et Josué 1.18. Le péché a commencé avec Lucifer, le plus beau et puissant des anges que Dieu a faits. Il n’était pas content de sa position et il désira être plus grand que Dieu. Ce fut sa chute et le début du péché, Ésaïe 14.12-15. Il sera appelé Satan à partir de ce moment et il conduisit également l’homme à commettre le péché dans le Jardin d’Éden, en tentant Adam et Ève de la même façon : « vous serez comme des dieux ». Ils doutèrent de la parole de Dieu et firent ce qui leur avait été interdit. Puisque Dieu nous avait créés libres, il devait nous donner le choix de lui faire confiance et de croire à sa parole. L’histoire d’Adam et Ève se trouve en Genèse 3 et décrit leur désobéissance contre Dieu et son commandement. Depuis ce temps, le péché est transmis de génération en génération. Nous avons hérité ce péché d’Adam. Romains 5.12 nous dit qu’à travers Adam, le péché est entré dans le monde et fut transmis à tous les hommes, car « le salaire du péché, c’est la mort » Romains 6.23.

Depuis Adam, le péché est inné et il est entré dans le monde. Tous les êtres humains sont devenus des pécheurs par nature. Le péché causa la mort spirituelle et la dépravation de l’humanité et fut transmis à tous les hommes nés après Adam. Les humains devinrent pécheurs non parce qu’ils ont commis des péchés, mais ils péchèrent parce qu’ils étaient pécheurs. Voilà la définition du péché hérité ou péché originel. Tout comme nous avons hérité des caractéristiques physiques de nos parents, nous avons aussi hérité d’Adam notre nature pécheresse.
En résumé, nous venons tous au monde en vie physiquement, mais nous sommes morts spirituellement. Notre nature pécheresse nous sépare de Dieu. Les hommes ont souvent le sentiment que Dieu est distant, qu’il nous a abandonnés et qu’il ne s’occupe pas de sa création. Mais dans sa perfection, Dieu ne peut se trouver en présence du péché. C’est pourquoi Jésus-Christ est venu mourir sur la croix pour chaque personne de façon très personnelle, lui à qui le péché fut imputé, car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, nous dit 2 Corinthiens 5.19. De cette façon, Dieu peut maintenant, par son fils, avoir une relation très personnelle avec chaque personne qui le lui demande. La question est la suivante : que faisons-nous de lui ? Quelle importance nous lui avons accordé ? Croyons-nous ce que Dieu nous dit dans sa parole ?


Lorsque nous nous attardons vraiment à ce que le péché fait dans nos vies (mensonges, viols, meurtres, infidélités, commérages, etc.) nous ne pouvons qu’être d’accords avec le jugement que Dieu a fait pour l’humanité, c’est une évidence, elle se détruit par elle-même. Ne soyons pas dupes, laissés à nous-mêmes, nous sommes dans l’incapacité à faire que ce qui est bien. Chacun, à sa façon, se fait une propre image de Dieu !


Malheureusement, à cause du péché, nous cherchons à manipuler Dieu, quand nous cherchons à faire en sorte qu'il nous ressemble.

Commençons par comprendre que Dieu est notre créateur et que nous sommes une partie de sa création (Genèse 1.1 et Psaume 24.1). Dieu a dit que l'homme a été créé à son image. L'homme est au-dessus du reste de la création et Dieu lui a en a donné la domination (Genèse 1.26-28). Malgré que la création ait été entachée par la « chute », elle nous offre quand même un aperçu de son ouvrage (Genèse 3.17-19 et Romains 1.19-20). En considérant sa grandeur, sa complexité, sa beauté et son équilibre, nous avons une idée de l'incroyable grandeur de Dieu.


Il faut reconnaître que le péché, en plus de nous déformer, a déformé aussi l’image de Dieu. Pour retrouver cette véritable image, Dieu doit intervenir dans notre vie, car seul Dieu a le pouvoir de se révéler à l’homme. Jean 17.3 dit : « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ ». Et, 1 Jean 5.20 dit : « Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable en son Fils Jésus-Christ. C’est LUI QUI EST LE DIEU VÉRITABLE, ET LA VIE ETERNELLE. »

1