364. La multiplication par Jésus

364. La multiplication par Jésus

Jean, chapitre 12, versets 20 à 28 : Une semence mise en terre

Le nom de Jésus est de plus en plus populaire. Jésus est recherché par les non-juifs et par des gens qui ont adhéré à la religion juive. Ils vont voir Philippe et il va les conduire à André parce qu’il est celui qui conduit les gens à Jésus entre les 12 apôtres.
Comment est-ce que le Seigneur est venu semer sa vie? La vie doit mourir afin qu’elle se reproduise. Jésus s’identifie comme étant un grain de blé. On peut voir ici l’incarnation : un grain de blé qui tombe en terre; Jésus qui est venu du ciel et qui s’est incarné, il aurait pu retourner au ciel, car le ciel ne lui était pas fermé parce que ce qui nous empêche d’aller au ciel c’est nos péchés, mais lui, il n’en a jamais commis. Sauf que s’il y serait retourné, il y serait retourné seul, mais il voulait que nous soyons avec lui. Pour ce faire, il devait mourir. Le secret de la multiplication, c’est par la mort. Jésus annonce sa mort, mais une mort qui va être bénéfique pour plusieurs. Parce que s’il ne meurt pas, il n’y a pas de salut pour personne. Le Seigneur Jésus s’est fait homme et il est mort pour nous. Notre dette est payée. Le salaire du péché c’est la mort.

Que signifie avoir la vie abondante?

C’est une relation vivante, restaurée avec Dieu par Jésus-Christ qui nous donne la satisfaction. Jésus nous donne la vie abondante : une vie éternelle remplie du fruit de l’esprit : la paix, l’amour, la bienveillance, la bonté, la patience, la foi, la joie, la douceur et la maîtrise de soi.

1